lille3000 - Le Tripostal

Le Tripostal possède le charme des anciens bâtiments industriels et de travail. Initialement consacré au tri du courrier, il a été transformé à l’occasion de Lille 2004 Capitale Européenne de la Culture pour constituer aujourd’hui un lieu incontournable de la création contemporaine. Idéalement situé en plein centre-ville, entre les gares Lille Flandres et Lille Europe, ni centre d’art ni musée, mais lieu d’art et de vie, il comporte trois longs plateaux de 2000 m2 chacun qui lui confèrent une souplesse scénographique exceptionnelle. Un atout qui lui a permis de modifier son image au fil des événements qui y sont organisés. Ce bâtiment est également un lieu de performances, mode, installations, fêtes, clubbing et restauration, doté d’un espace pour enfants. Proposant à la fois une ambiance conviviale et une programmation pointue, le Tripostal est devenu une véritable référence culturelle et artistique. HORAIRES OUVERTURE : MER, JEU & DIM : 10:00 > 19:00 VEN & SAM : 10:00 > 20:00 Fermé le lundi et mardi METRO Gare Lille Flandres

Contact

Avenue Willy Brandt
59777 Lille

0320144760

Le Centre Pompidou fête ses 40 ans en 2017 partout en France. Pour partager cette célébration avec les plus larges publics, il propose un programme inédit d’expositions, de prêts exceptionnels, de manifestations et d’événements pendant toute l’année.

Performance !  bouscule la pratique de l’exposition.
Le projet met en scène une histoire singulière, jouant de l’instant éphémère et de sa possible
répétition par l’image ou le reenactment. S’y croisent les nombreux domaines artistiques qui convergent dans l’oeuvre performée : la danse et la chorégraphie, la musique et les pratiques
sonores, le langage du geste construit par toutes les possibilités du corps, les dispositifs ouverts
d’installations participatives ou immersifs, plaçant au cœur de l’œuvre l’expérience du spectateur.

Performance : le mot résonne au-delà du champ artistique. Venu des arts du spectacle (dans la
tradition anglo-saxonne), et de la culture sportive, le terme imprègne aujourd’hui les sociétés
postindustrielles, avec leurs « indicateurs » évaluant chaque secteur de l’activité humaine. C’est
également une pratique implicite des médias sociaux, où les relations se forment et s’inventent par et à travers les représentations de soi. L’historien Stephen Greenblatt a mis en évidence une culture très sophistiquée du Self-fashioning dès la Renaissance, autrement dit la construction consciente d’une image du moi social. C’est aujourd’hui un comportement tout entier qui s’élabore quotidiennement dans le prisme de la technologie.

L’art du 20e siècle s’est saisi de l’idée de performance pour en reformuler les termes, en faire une pratique critique : répondre à l’accélération du temps tout en y opposant des stratégies autres, retournant et subvertissant le principe de productivité. L’intensification de ces formes d’art au 21e siècle pose plus encore la question de l’expérience. Elle renouvelle ce vitalisme critique, réinvente l’ici et maintenant, ravive la question posée par Spinoza : « que peut un corps ? ».

Dans les amples espaces du Tripostal et de la Gare Saint Sauveur, l’exposition réunira chefs-d’oeuvre, pièces rares et créations, suggérant des dialogues inédits et des lignes de fuite multiples. De grandes installations vidéo en formeront l’armature, que viendront habiter des performances live. Au Tripostal, le parcours se développe autour de trois axes : Mouvement sur mouvement, Scènes de gestes et Objets d’écoute. Un programme de performances viendra en contrepoint.

Et aussi : les célèbres Nuits du Tripostal, des performances, le spectacle In Plain Site présenté par l’Opéra de Lille, la Cantine du Tripostal, la boutique…

Cliquez ici pour plus d'informations

Thématique du lieu
Beaux-Arts